(Français) Magazine DECIDEURS : naissance d’un cabinet en droit de l’immatériel

Sorry, this entry is only available in French.

https://www.magazine-decideurs.com/news/varet-pres-nouvelle-boutique-en-droit-de-l-immateriel

Le cofondateur de Varet Passa Avocats, Vincent Varet, et un ancien de chez De Gaulle Fleurance & Associés, Xavier Près, s’associent pour fonder leur propre cabinet spécialiste du droit de l’immatériel et du numérique.

L’avocat spécialiste du droit des technologies, des médias, de l’entertainment et de la communication Vincent Varet se lance dans une nouvelle aventure entrepreneuriale aux côtés de Xavier Près, lui-même expert du droit de la propriété intellectuelle. Leur nouvelle structure, Varet Près Société d’Avocats, vient tout juste d’ouvrir ses portes afin d’apporter à sa clientèle ses services “opérationnels et une capacité à prendre le recul nécessaire à l’appréhension des enjeuxéconomiques et humains au-delà des questions juridiques.

Toute la palette de l’IP/IT

Vincent Varet est un avocat créateur d’entreprises. Alors qu’il débute en 2000 chez Lafarge Flécheux Campana Le Blevennec (cabinet aujourd’hui dissous) où il exerce un peu plus de trois ans, il devient en janvier 2004 associé dirigeant du cabinet de niche en IP/IT HMV Avocats (devenu Taoma Partners en 2016). Il fonde sa propre structure en avril 2012, le cabinet Vincent Varet, qui devient Passa Varet Avocats en janvier 2016 lors de l’arrivée du professeur Jérôme Passa en qualité d’associé. C’est à présent aux côtés de Xavier Près qu’il poursuit son activité. Ce dernier quitte De Gaulle Fleurance & Associés où il était entré en 2007. Il y exerçait avec le titre de senior counsel. Avocat depuis 2010, il a débuté en tant que responsable du service juridique du musée du Louvre après des débuts académiques en qualité d’enseignant-chercheur à l’université Paris 2 Panthéon-Assas. Aujourd’hui, ce docteur en droit privé enseigne à Dauphine depuis 2015 et au Celsa depuis 2016. Un engagement professoral que Xavier Près partage avec Vincent Varet, lui aussi docteur en droit et enseignant à l’université Paris 2 Panthéon-Assas.

Ensemble, ils couvrent toute la palette du droit du numérique, de la propriété intellectuelle, des nouvelles technologies, de l’information et de la communication. Leurs interventions se concentrent en particulier dans les secteurs de l’édition, du luxe, de la musique, des arts graphiques, du web, de l’informatique et de l’intelligence artificielle. Le droit du tourisme et celui du marché de l’art complètent leur offre de services.

Pascale D’Amore

Share this post: Facebook Twitter LinkedIn